#MonOpticien, François Gensous, Monsieur #Vittonatto, le tatoo en +

Si il y a un opticien-lunetier qui travaille avec une immense passion, François Gensous est au top de ce métier. Sorti tout juste de ses études, son prof de gestion l’embauche dans un de ses magasins bordelais. François arrive ensuite à Bayonne, et intègre Vittonatto, l’opticien basque que l’on ne présente plus. Il y apprendra le métier et ses traditions.

37 ans, marié, 2 enfants, un gars à l’aise dans ses baskets, lunettes visées sur le nez, tatouages sur tout le bras gauche, barbe entretenue, sourire charmeur…  François Gensous n’a rien d’un « hipster chef d’entreprise » malgré un look qui pourrait s’en rapprocher, mais tout du garçon attachant et pro.

Fan de véhicules anciens (motos & voitures) il chine les vieux objets et pièces de restauration en tous genres. Il bricole dans son garage (véritable cabinet de curiosités), et passe ses week-end les mains dans le cambouis, la tête dans le moteur.

En 2012, François Gensous rachète 2 boutiques Vittonatto, celles de Capbreton dans Les Landes, et d’Ustaritz à 20 minutes de Bayonne. Son patron de l’époque lui cède certains magasins… Et voila comment l’employé modèle devient patron !

L’optique l’a toujours intéressé, même si au départ François était branché par le laser technique, plus industriel.

L’aspect commercial du métier d’opticien, le contact et conseil clients sont pour lui une vocation. Il avoue avoir la tchatche et l’analyse juste du parfait vendeur. Il fait plaisir aux gens, car se sentir bien avec ses lunettes est un devoir. La santé visuelle est une chose vitale, et un budget maitrisé est aussi primordial.

« Le métier d’opticien c’est être à l’écoute, avec de la proximité, de l’attention et beaucoup de feeling. Mes achats et sélections produits sont un panel de montures aussi originales que classiques, pour tout le monde et tous les goûts.« 

Un large choix de montures est disponible en magasin, les présentoirs donnent envie. François avoue : » j’ai le chic pour faire essayer de nombreux modèles afin d’ouvrir l’esprit du client. Je n’ai pas de parti pris, mais je bouscule le style du client, tente de lui faire essayer ce qu’il n’aurait jamais osé. Je prends le temps, j’échange beaucoup, et fais attention aux habitudes et aux besoins de la personne. Il est important de savoir comment elle utilise ses lunettes, son mode de vie, ses usages produit. »

En compagnie d’Andréa sa collaboratrice, diplômée en licence professionnelle de santé visuelle (contactologie & optométrie), l’accueil en boutique est primordial. Le lieu est convivial, loin du brouhaha des grandes chaines d’optique aseptisées. L’esprit « Vittonatto Ustaritz » est traditionnel et chic. Un magasin de bois blond, chaises en plexi, univers sobre, luminaires design, tourné vers le technique.

L’équipement est au summum avec une nouvelle lampe à fente pour adapter les lentilles de contact; une super machine auto refractomètre calcule les corrections. Et dernier objet ultra sophistiqué: cette colonne de prise de mesures numériques qui photographie les pupilles et permet un centrage des verres au top. Le nec plus ultra… même si de loin on dirait un radar plantée au milieu de la boutique !

Surprenant !

L’optique ce n’est pas qu’une prothèse, c’est un accessoire au fil des saisons, des tendances et de l’art de bien voir !  Autant se faire plaisir et jouer avec style. Sans marque fétiche, Vittonatto Ustaritz travaille le « dernier cri », et les modèles les plus fashion sont en boutique. Etnia, Woody’s, Vinyl Factory, Kaléos Eyewear, Woow, Persol …

Un esprit en survoltage permanent, François Gensous est ultra dynamique et exigeant avec lui-même. Il s’inspire beaucoup sur les réseaux sociaux, découvre les tendances et scrute les petites marques qui montent. Il a l’oeil ! et ne possède que 3 paires de lunettes dans son dressing. Comme il aime le dire lui-même : « J’ai trouvé mon style, et mon look, je m’y tiens ! »

 

Vittonatto Ustaritz est un opticien de proximité qui entretient l’esprit de famille et le savoir faire sur-mesure. « Je me sens proche de mes clients, je m’attache à eux et le bouche à oreille est ma première publicité. Nous faisons un métier de service et de conseils, nos clients sont nos meilleurs ambassadeurs, alors je les bichonne !

On vient de Bayonne, Bassussary, Anglet et de tout l’intérieur du Pays Basque pour nos conseils et nos collections. A nous d’être irréprochables, et cette confiance  nous touche ! » Rançon d’un travail bien fait, d’un accueil sympa, de lunettes uniques et d’un métier passion !

Parole de cliente conquise ! 

 

 

 

Scroll To Top